ET DU GÂTINAIS
VINT LA LUMIÈRE

La République du Centre – 26/01/2020

La République du Centre - 26-01-2020 - Et du Gâtinais vint la lumière, article de Jean-Baptiste Dos Ramos

Et du Gâtinais vint la lumière

Natacha Mondon et Éric Pierre ont conçu des lustres innovants pour une église du Vaucluse

Installés à La Selle-sur-le-Bied, Natacha Mondon et Éric Pierre ont relevé un nouveau défi, afin d'éclairer, chauffer et préserver un édifice religieux, sans renier leur exigence artistique.

Les sculpteurs gâtinais, Natacha Mondon et Éric Pierre, ont depuis quelques semaines une nouvelle réalisation à leur palmarès . Cinq lustres neufs planent depuis décembre sous les voûtes de l'église de Pertuis, dans le Vaucluse. Aussi monumentaux qu'innovants.

Mariage du verre sculpté et du métal, cette nouvelle création consacre une union déjà consommée dans plusieurs édifices français. Mais le dernier bébé de l'atelier niché dans le bourg de La Selle-sur-le-Bied se démarque totalement de ses grands frères.

À la frontière de l'art, l'artisanat et l'ingénierie

Aux contraintes esthétiques et techniques, auxquelles le duo est rompu depuis des années, s'est ajouté un défi technologique, puisque la commande impliquait de concevoir de sculpturaux lustres, non seulement éclairants, mais aussi chauffants.

Cette contrainte singulière a donc obligé les deux artistes à plancher avec un bureau d'études et les Monuments Historiques, afin de trouver la solution idéale, en matière d’efficacité thermique et d'intégration visuelle. « La Direction régionale des affaires culturelles était plutôt réticente. car en mettant du chauffage dans une église, on modifie l'hygrométrie (le taux d'humidité), ce qui est gênant pour le mobilier en bois doré ou les peintures et ça peut devenir irréversible ».

Alors, les deux artistes se sont retroussé les manches et creusé la tête : « On a dit oui, et on a essayé de concevoir quelque chose qui soit plus joli que les grille-pains traditionnels des églises ». Un chantier à la frontière de l’art, l’artisanat et l'ingénierie s'enclenche alors.

Ils choisissent le principe d'un chauffage à rayonnement par infrarouge, dont les faisceaux sont dirigés en priorité sur les bancs du public. « Ce système a l'avantage de ne pas assécher l'atmosphère, mais ne chauffe que les masses sous le faisceau. Ça permet aussi d'éviter le phénomène de « tête chaude - pieds froids ».

Le pari a été gagné au bout d'intenses études de mesures in situ et d'un essai à partir d'un prototype. « De la conception à l'installation, ça nous aura demandé seize mois de travail. On est vraiment parti du tube (infrarouge) », rappelle Natacha Mondon. La cuisson des parties en verre incurvées se sera pour sa part étalée sur six mois.

« On a une puissance de presque 80 kilowatts en allumant les cinq lustres, ce qui peut paraitre énorme. Mais l’avantage c’est que ça chauffe tout de suite et que les lustres ne seront allumés que pendant la durée des manifestations. D'après nos calculs, ça reviendrait même un tout petit peu moins cher à l'année qu’un système de chauffage classique. » Le résultat s'avère à la hauteur des attentes : « On est passé de 9 à 19 °C dans l'église, ce qui change tout », se félicitent les artistes.

© Jean-Baptiste Dos Ramos, La République du Centre 26/01/2020

Lustres chauffants de l'église Saint-Nicolas de Pertuis, par Natacha MONDON & Eric PIERRE

Voir la page du projet

Natacha MONDON & Eric PIERRE – 5, rue de Bretagne – 45210 La Selle-sur-le-Bied – France – +33 2 38 26 57 06contact@natachamondonericpierre.fr

 

© Natacha MONDON & Éric PIERRE 2021 – Mentions légales – Création de site M&P Studio

Logo Facebook Logo Instagram Logo Pinterest Logo Twitter
La République du Centre - 26-01-2020 - Et du Gâtinais vint la lumière, article de Jean-Baptiste Dos Ramos
Logo Facebook Logo Instagram Logo Pinterest Logo Twitter
La République du Centre - 26-01-2020 - Et du Gâtinais vint la lumière, article de Jean-Baptiste Dos Ramos
Logo Facebook Logo Instagram Logo Pinterest Logo Twitter
La République du Centre - 26-01-2020 - Et du Gâtinais vint la lumière, article de Jean-Baptiste Dos Ramos

Natacha MONDON & Eric PIERRE

5, rue de Bretagne – 45210 La Selle-sur-le-Bied – France

+33 2 38 26 57 06contact@natachamondonericpierre.fr

© Natacha MONDON & Éric PIERRE 2021 – Mentions légales

Création de site M&P Studio

Logo Facebook Logo Instagram Logo Pinterest Logo Twitter
La République du Centre - 26-01-2020 - Et du Gâtinais vint la lumière, article de Jean-Baptiste Dos Ramos

Natacha MONDON & Eric PIERRE

5, rue de Bretagne

45210 La Selle-sur-le-Bied

France

+33 2 38 26 57 06

contact@natachamondonericpierre.fr

Mentions légales

© Natacha MONDON & Éric PIERRE 2021

Création de site M&P Studio

 

 

Logo Facebook Logo Instagram Logo Pinterest Logo Twitter